La hierarchie des genres dans l’art: fondements

la-hierarchie-des-genres-dans-lart-fondements.jpg

Dans le domaine de l’art, la hiérarchie des genres est formée par des genres picturaux. Elle est, en effet, constituée de cinq principaux éléments, dont l’Histoire, le portrait, la scène de genre, le paysage et la nature morte.

Une hiérarchie décrite par André Félibien en 1668

art.jpg

En 1667, André Félibien a mis au point l’hiérarchie des genres dans l’art. Ce thème a été évoqué dans une préface des Conférences de l’Académie. Une année plus tard, c’est-à-dire en 1668, le même auteur a pris l’initiative de décrire cette hiérarchie. Son texte met en relief les cinq principaux genres de peinture. La peinture d’histoire, comme son nom l’indique, met en relief l’histoire ou la fable. Elle apparaît souvent dans la peinture religieuse, mythologique ou de bataille. Le portait et la scène de genre qui représente les scènes de la vie courante sont aussi deux autres éléments de l’hiérarchie des genres dans l’art. Mais cette hiérarchie inclut également le paysage auquel appartiennent les œuvres mettant en scène les milieux marins. Par ailleurs, certaines œuvres mettent en relief la nature morte. Dans ce cas, elles mettent en relief des fleurs, coquillages, fruits, poissons, gibiers ou autres types d’animaux.

L’effondrement de la liste et révolution de l’art

leffondrement-de-la-liste-et-revolution-de-lart.jpg

Afin de privilégier certains talents, trois nouveaux genres s’ajoutaient encore à cette liste d’hiérarchie de genres dans l’art, dont la bambochade, caractérisée par le réalisme, la peinture de genre, proche de la peinture d’histoire et la peinture de fêtes galantes. Aux 18ème et 19ème siècles, cette hiérarchie a été détruite face à la Révolution française. À l’époque, cet effondrement est dû à la suppression du système académique. La peinture d’histoire reste intéressante aux yeux du grand public. Elle était toujours présente lors des salons officiels jusqu’au 19ème siècle. À l’époque, l’État a encouragé ce genre d’art pour l’ornement des bâtiments officiels, églises et musées.